La décision d’achat serait-elle facile si toutes les cigarettes électroniques se ressemblaient ? Malheureusement, les fabricants plongent les consommateurs dans l’embarras de choix. Face aux différents modèles d’e-cigarettes qui pullulent sur le marché (pod mod, box mod, cigalike, e-cigarette tubulaire…) ainsi que toutes les subtilités de l’univers du vapoteur, il y a de quoi être perdu et frustré, d’autant plus lorsque l’on est débutant. Ainsi, pour réussir sa première expérience avec la cigarette électronique, nombreux sont les erreurs courantes que l’on doit à tout prix éviter

Se laisser influencer par les produits bon marché

Fumer étant une habitude pénible, de nombreux fumeurs qui tentent de passer à la cigarette électronique cherchent une alternative leur permettant d’abandonner pour de bon le tabac. En passant à la cigarette électronique, on rencontre des e-cigarettes qui, bien que s’apparentant à la cigarette habituelle, a encore du mal à imiter parfaitement le goût de celle-ci ainsi que les sensations qu’elle procure. Cela est sûrement dû à la qualité du matériel, de l’e-liquide, ou encore de la technique utilisée par le vapoteur.

C’est pourquoi, on ne doit surtout pas se laisser influencer par les modèles bons marché. Puis, dans la grande majorité des cas, les modèles moins chers riment avec expérience de mauvaise qualité. On devra plutôt choisir une e-cigarette conçue de façon à pouvoir s’accommoder aux besoins des vapoteurs débutants. On peut par exemple miser sur un kit débutant (résistance, atomiseur, batterie, réservoir…) dont la marque dispose d’une meilleure réputation. À noter que si l’on n’est pas convaincu par sa première expérience avec la vape, on risquerait certainement de reprendre ses anciennes habitudes : fumer.

Abandonner facilement

Bien que la cigarette électronique soit considérée comme étant une excellente béquille pour abandonner le tabac, certains fumeurs qui veulent s’y aventurer éprouvent certaines difficultés, simplement parce qu’ils ont du mal à trouver la sensation souhaitée. Les nouveaux vapoteurs ont souvent tendance à penser que la sensation que procure la vapeur générée par les cigarettes électroniques diffère complètement de celle que procure la fumée d’une cigarette conventionnelle. Ainsi, lorsque l’on débute, on doit garder à l’esprit que la transition ne se fera en aucun cas de façon instantanée. On doit être convaincu par cette évidence. Il faut donc rester fort et optimiste. Il peut aussi être nécessaire de faire preuve de patience avant de trouver chaussure à ses pieds. Ce n’est pas parce que l’on est débutant que l’on est ne peut diversifier les saveurs. On compte aujourd’hui toute une panoplie de saveurs parmi lesquelles on peut mettre l’arôme ou le goût pouvant contribuer à la réussite de la phase de transition.  

Commencer avec un dosage nicotinique inapproprié

Pour certains vapoteurs novices, la première expérience avec les cigarettes électroniques rime souvent avec frustration, simplement parce qu’ils ont commencé avec le mauvais dosage nicotinique.  Pour trouver le dosage qui lui convient le mieux, il importe de se baser sur son profil du fumeur. Ainsi, les fumeurs invétérés ont tout intérêt de commencer par un e-liquide dont la teneur nicotinique oscille entre 12 mg et 18 mg. Quant aux fumeurs occasionnels, un dosage nicotinique ne dépassant 12 mg est préconisée.

Dans tous les cas, il est possible de réduire progressivement le dosage en nicotine au fur et à mesure que la transition se déroule à merveille. Il faut juste faire attention à ne pas baisser subitement le taux de nicotine, car le manque se fera immédiatement sentir, ce qui risquerait de pousser le vapoteur à reprendre ses anciennes habitudes. Cependant, si l’on souhaite se défaire de la cigarette, mais que l’on ne veut pas abandonner la vape, on peut en effet abandonner l’idée de baisser son dosage nicotinique. De toute façon, les cigarettes électroniques seraient moins dangereuses que les cigarettes habituelles.