Conformément aux récentes constatations scientifiques, l’huile de CBD offre une vaste gamme de bienfaits thérapeutiques et médicaux. Plus les recherches dévoilent ses secrets en et ses bienfaits, plus il semble que le CBD va bientôt révolutionner l’industrie médicale.

Le rôle de la CDB sur le cerveau et le corps humain, notamment, est incomparable au reste de la médecine naturelle ou artificielle. La CDB contribue au traitement des maladies aiguës et chroniques en se raccordant directement aux cellules du cerveau.

Dans le présent article, on vous présentera le cannabidiol (CBD), ses utilisations et ses applications.

Qu’est-ce que le CBD ?

L’acronyme CBD (de « CBD oil ») signifie cannabidiol, définit un type de cannabinoïde. Les cannabinoïdes sont des composés chimiques que l’on rencontre dans le chanvre. On dénombre 85 cannabinoïdes dans la plante de cannabis thérapeutique (Cannabis sativa), qui n’ont jamais été détectés dans aucune autre espèce de plante. Comme tous les cannabinoïdes, le cannabidiol est disponible dans la plante en tant qu’acide, mais contrairement au cannabinoïde bien connu THC (Tétrahydrocannabinol). Le Cannabidiol ne comporte aucune action psychoactive ou hallucinogène. Le cannabidiol constitue le seul élément non psychoactif de la plante de cannabis. Ainsi la plante a été largement étudiée et son potentiel thérapeutique a été prouvé par de multiples recherches, confirmant ainsi les attentes de divers scientifiques.

Comment consomme-t-on le CBD ?

La plante de cannabis, dont on tire la marijuana, est souvent fumée à des buts récréatifs. Mais les consommateurs se servent de plus en plus de la marijuana pour soigner des maladies — et cette herbe médicinale n’est pas toujours fumée. Elle se présente sous de nombreuses formes :

Les cigarettes de marijuana contenant les cannabinoïdes (composés chimiques) tétrahydrocannabinol (THC) ou cannabidiol (CBD), ou à la fois THC et CBD
Huiles, produits comestibles, teintures, crèmes et capsules de la CBD
Produits pharmaceutiques dérivés du cannabis approuvé par la Food and Drug Administration (FDA)
. On rapporte cependant qu’il offre toute une gamme de bienfaits pour la santé et les médicaments — ce qui explique sa popularité croissante.

Les bienfaits du CBD sur le corps humain

Le cannabidiol peut réduire la douleur. De nombreuses études – pratiqués sue les animaux et l’homme ont analysé la relation entre la substance et le soulagement des peines. On pense qu’elle résulte de la capacité de la substance à atténuer l’inflammation et à communiquer avec les neurotransmetteurs.

Le CBD possède toutes les descriptions de molécule à cibles multiples. Le cannabinoïde le plus courant dans les variétés de cannabis se révèle être un grand antioxydant. Il est donc utilisé dans le monde de la santé comme un anti-inflammatoire des articulations. Il participe à l’apaisement de la douleur et la rigidité. Le CBD produit, en outre, un effet analgésique, qui limite la sensibilité à la douleur au niveau du cerveau.

Il a été démontré que consommer l’huile cbd réduit la périodicité des crises épileptique ainsi que leur intensité. Des études publiées dans une revue montrent qu’il atténue les pertes de contrôles du système moteur de 36,5 %, tandis que les 2 % restant des participants ont cessé tout simplement d’avoir des troubles. En ce qui concerne le CBD et ses effets secondaires, il a observé que 79 % des patients qui ont suivi le traitement souffraient du premier stade de l’endormissement, de fatigue et même d’émission fréquente de selles liquides. En tout cas, seulement 3 % des sujets sur le cbd et le traitement d’épilepsie ont quitté l’étude à cause de ces effets secondaires.

Il s’agit d’une observation parmi tant d’autres. Ainsi, on trouve les résultats d’études portant sur les répercussions du CBD sur les patients endurant la sclérose tubéreuse et présentant des convulsions réfractaires. Cette pathologie, sans être épileptique, se caractérise par les mêmes phénomènes neurologiques. Des expériences et des analyses à cet égard ont montré que le CBD diminue aussi les crises de 69 % chez les patients atteints de cette dernière maladie.

La fibromyalgie désigne un phénomène marqué par des douleurs musculo-squelettiques chroniques dont l’origine est inconnue, associées à une impression de fatigue et à d’autres manifestations (fatigue, somnolence, perte de mémoire). Actuellement, on ne dispose d’aucun moyen de guérir la maladie en question, et quelques mesures seulement peuvent être prises pour en atténuer les inconvénients. Des analyses des effets du CBD sur les patients révèlent une diminution notable du ressenti de la douleur et de la raideur, une plus grande détente et un plus grand bien-être.

La sclérose en plaques ou myélopathie produit des lésions démyélinisantes, neurodégénératives et chroniques affectant le système nerveux central et touchant le flux d’information entre le cerveau et le reste du corps. Les causes sont inconnues, bien qu’elles soient liées en partie aux processus auto-immuns concernés. De plus, les manifestations diffèrent énormément en fonction de la région du système nerveux central impliqué. Les symptômes peuvent être mentaux (dépression, sautes d’humeur, anxiété) ou physiques (fatigue, spasmes, douleur et faiblesse).

Comme certaines études l’ont prouvé, tous les symptômes précités se trouvent apaisés par la consommation de cannabis à forte concentration en CDB. La recherche examine les conséquences de la prise de cannabis par différents moyens (comme le fumé). Les conclusions indiquent que l’ingestion de THC et de CDB permet de réduire les manifestations de la pathologie en question et, surtout, l’utilisation de Sativex est très gratifiante pour le patient.

Outre le traitement de la douleur, il a aussi été établi que l’huile CBD présente des propriétés positives pour les personnes sous traitement des cellules cancéreuses.

Les produits médicinaux à forte teneur en CBD peuvent aider à réduire la nausée, le manque d’appétit, la douleur et les troubles du sommeil chez les patients, comme l’ont montré de multiples enquêtes.

Les produits CBD peuvent également diminuer l’anxiété et apaiser les patients. De nombreuses études ont prouvé que le recours à cette molécule atténue l’anxiété. Il pourrait être donc prescrit comme un remède naturel.

Le cannabidiol entre en interaction avec le système endocannabinoïde de l’organisme, intensifiant les bienfaits d’autres éléments chimiques du cerveau pour stimuler la détente et soulager les sentiments d’anxiété, de stress, de nervosité et de lassitude.

Le CBD présente-t-il des risques pour la santé ?

La plupart des utilisateurs d’huile CBD ne ressentent aucun effet négatif.

À des doses bien définies, les effets secondaires et les risques pour la santé sont minimes. Cependant, lorsqu’il se montre, on note la bouche ou une forte envie de dormir. Les posologies plus élevées, sollicitées par les médecins, ne présentent aucun impact négatif pour le patient. Les gênes perçues ne sont pas alarmantes. Un déterminant document de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) paru en 2017 indique que le cannabidiol semblait dépourvu de potentiel d’abus ou de danger.

Cependant, le CDB peut comporter des interactions avec les médicaments d’une ordonnance. Il est donc important de toujours consulter votre spécialiste avant de les consommer.

Si vous avez un problème médical ou si vous suivez un traitement sur prescription ou en vente libre, demandez systématiquement à votre docteur ou à votre pharmacien des informations sur les interactions éventuelles avec des composants avant de prendre le CDB.

Les mérites de la prise du CDB

La science contemporaine a souvent montré que les cannabinoïdes extraits de la marijuana possèdent de multiples qualités médicinales et palliatives contre de nombreuses affections. Des enquêtes suggèrent que l’usage médical de la marijuana peut aider à traiter ou à améliorer les conditions suivantes :

– Anxiété, en particulier les phobies sociales

– Difficultés de sommeil

– Peines chroniques

– Douleur causée par des maladies cancérigènes

– Nausées liées au cancer

– Perte d’appétit due à la chimiothérapie ou au VIH/SIDA

– Spasticité liée à la sclérose en plaques (SP)

Il s’agit donc d’une substance naturelle qui peut être extraite et mélangée à une huile de support — souvent de la graine de chanvre ou de la noix de coco — pour créer de l’huile de CBD.