Vous souhaitez en savoir plus sur le vaping / vapotage ? Si vous avez des questions sur les vapeurs, les vaporisateurs ou vapoteuses, vous trouverez l’essentiel à savoir dans ce guide détaillé.

Qu’est-ce que le vapotage?

Vapoter ou vaper décrit l’acte d’inhaler la vapeur générée par une cigarette électronique ou un vaporisateur. La vapeur est produite à partir d’une matière telle qu’une herbe séchée, un concentré ou un e-liquide.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur ?

Un vaporisateur est un dispositif électrique qui transforme la matière à vaporiser en vapeur. Il se compose généralement d’une batterie, d’une console principale ou d’un boîtier, de cartouches et d’un nébuliseur ou d’un cartomiseur. La batterie génère l’énergie pour l’élément chauffant du nébuliseur ou du cartomiseur, qui entre en contact avec la matière et la transforme en vapeur pour l’inhalation.

Quelles matières peuvent être vaporisées ?

Les liquides sont les matières utilisées par la grande majorité des vaporisateurs pour la production de vapeur. Mais, il existe d’autres matières courantes comme les concentrés cireux et les herbes sèches. Certains vaporisateurs permettent la vaporisation de différentes matières. Par exemple, les vaporisateurs d’e-liquides ont un réservoir ou une cartouche, tandis que les vaporisateurs d’herbes sèches ont un compartiment de chauffage. Les vaporisateurs polyvalents vous permettent de vaper différentes matières en changeant simplement les cartouches.

Qu’est-ce que la vapeur dans un vaporisateur ?

La vapeur est définie comme une substance en suspension ou diffusée dans l’air qui est à l’origine un liquide ou un solide amené sous forme gazeuse. La vapeur dans un vaporisateur est la forme gazeuse d’un des matériaux de la vape. La vapeur semble plus épaisse que la fumée. Elle se dissipe rapidement dans l’air et sent beaucoup mieux.

Qu’est-ce que le e-juice et le e-liquid ?

L’e-juice, également appelé e-liquid, est la principale composante utilisée dans les vaporisateurs. Il est composé d’une base de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), ainsi que d’arômes. L’e-liquide peut aussi contenir de la nicotine.

Il existe une variété d’e-liquides sur le marché. Les arômes vont des plus fruités à certains arômes très innovants tels que les desserts, les sucreries, le tabac, etc. La plupart des e-liquides, contrairement à la fumée d’une cigarette de tabac traditionnelle, produisent de la vapeur d’une odeur agréable.

Une chronologie de l’histoire de la vapeur

Voici un bref aperçu des principaux développements de la vapeur au fil des ans:

440 av. J.C : Le vaping dans l’antiquité

Hérodote, un historien grec, a été le premier à mentionner une forme de vapotage ou vaping, décrivant une tradition des Scythes, un peuple eurasien, qui jetait du cannabis, également connu sous le nom de marijuana, sur des pierres incandescentes, puis l’inhalait et se baignaient dans la vapeur qui en résultait.

1542 ap J.C : Irfan Sheikh invente la shisha. C’est une étape importante dans le développement du vaporisateur moderne, bien qu’elle ne soit pas directement liée à la vaporisation.

1960 :  Gilbert brevète le premier vaporisateur. Gilbert, un vétéran de la guerre de Corée, a introduit l’anatomie de base du vaporisateur, qui est toujours plus ou moins la même qu’aujourd’hui.