Cannabidiol (CBD) peut être utilisé comme thérapie pour diverses plaintes. Le principe actif de la plante de cannabis est proposé sous différentes formes de dosage, telles que liquide, huile, capsules ou thé. Chacun a ses avantages et ses particularités. Dans cet article, nous vous présenterons deux des formes les plus populaires : Pétrole et liquide de la CDB.

Goût : Vaporiser ou dégoutter sous la langue ?

Un liquide est un liquide à teneur en CBD qui est consommé au moyen d’un vaporisateur (vaporisateur ou stylo à bille). Avec Vapen, l’effet du CBD est presque immédiat, car le principe actif pénètre directement dans la circulation sanguine. Les liquides peuvent donc être particulièrement bien utilisés pour les affections aiguës telles que la migraine, mais aussi pour la relaxation.

Contient de l’isolat de CBD, des arômes et un liquide porteur à base de glycérine végétale et/ou de propylène glycol. Le CBD Liquid est disponible dans de nombreuses saveurs différentes et constitue donc l’alternative idéale pour ceux qui trouvent le goût de l’huile trop intense. Il existe des produits avec et sans nicotine. Ces derniers sont particulièrement adaptés si vous voulez arrêter de fumer.

L’huile de CDP est prise par voie sublinguale, c’est-à-dire en goutte-à-goutte sous la langue, et avalée au bout d’une minute environ. Cette méthode est la deuxième plus rapide après Vapen, l’effet du cannabidiol commence après environ 15 minutes. Les domaines d’application les plus populaires sont les troubles du sommeil et les douleurs musculaires. L’huile est l’alternative idéale pour les personnes qui ne veulent pas utiliser de vaporisateurs.

Il existe différentes méthodes pour extraire l’huile de la plante de chanvre. L’extraction au CO2 est la méthode la plus douce, ici tous les ingrédients précieux sont préservés, comme les terpènes, les flavonoïdes et autres cannabinoïdes. Elles permettent également d’obtenir un goût intense de l’huile.

Quelle est la quantité de CBD contenue ?

Il n’y a pas seulement différentes formes de dosage pour les produits à base de CBD, chaque forme se présente également sous différentes concentrations. L’huile est disponible avec une teneur en CBD de 2,5 à 20 %, la pâte avec 16 à 30 % et les liquides avec 1 à 5 %. Vous vous demandez peut-être pourquoi les liquides sont moins concentrés. Cela est dû au fait que le principe actif pénètre beaucoup plus dans le sang pendant la vaporisation que pendant l’administration sublinguale.

Momentanément, la méthode la plus efficace est la vaporisation, par laquelle 34 à 46 % du principe actif atteint le sang. L’ingestion sublinguale vient en deuxième position, avec 12 à 35 % de CBD absorbés par la muqueuse buccale.

La bonne dose dépend de l’usage que vous faites du CBD. Pour la relaxation, un produit faiblement concentré est généralement suffisant, pour la douleur, il faut choisir une concentration moyenne, pour la maladie d’Alzheimer et la démence, de fortes concentrations peuvent être utilisées.

Il faut tenir compte de ces coûts

En général, on peut dire que plus la concentration et la qualité d’un produit CBD sont élevées, plus le prix est élevé. Pour une bouteille de 10 ml d’huile de haute qualité, vous devez calculer avec au moins 30 euros. Conseil : certains fabricants accordent une remise si vous commandez plusieurs bouteilles à la fois. 10 ml correspondent à environ 250 gouttes. Le nombre de gouttes que vous prenez dépend de vos plaintes, de votre corps et de la concentration de l’huile. Suivez les instructions du fabricant, puis augmentez la dose si nécessaire.

De bons liquides sont déjà disponibles pour moins de 20 euros par 10 ml. Mais gardez à l’esprit que vous devez quand même acheter un vaporisateur avant de pouvoir commencer à vaporiser. Les appareils sont disponibles dans différentes fourchettes de prix à partir de 50 euros.