Une conscience différente concernant l’utilisation du cannabis gagne actuellement du terrain dans le monde. Via un marché légal florissant, les utilisations de la tige, des graines et des feuilles de cannabis sont de plus en plus vastes. En effet, les principes actifs que cette substance contient ont plusieurs vertus. Quelles sont-elles ? Quels sont les avantages du CBD et ses caractéristiques? Comment le consommer ? Voici de quoi il en retourne.

Qu’est-ce que le CBD ?

La plante de cannabis, a longtemps été injustement diabolisée, même au point d’être interdite par des lois qui, pendant des décennies, et dans certains cas encore aujourd’hui, ont interdit sa culture et sa vente libre. Le Cannabidiol (ou CBD) est l’un des ingrédients actifs du cannabis et il est connu pour ses nombreuses vertus thérapeutiques.

Le CBD est plus précisément un métabolite du cannabis. C’est une substance qui devient hautement assimilable par l’organisme après avoir subi un processus de transformation initial. Il s’agit, en pratique, d’un cannabinoïde sans effets psychoactifs. Cela signifie qu’il n’a aucun effet sur les capacités cérébrales et donc, contrairement au THC  qui est l’autre ingrédient actif pertinent du cannabis, son emploi ne fait pas « planer ».
Une des caractéristiques chimiques du cannabidiol est qu’il n’est pas très soluble dans l’eau. Il est donc difficile de le dissoudre. En revanche, avec une graisse, sa solubilité devient élevée.

Sous forme de plante verte, le CBD se présente comme une molécule légèrement acide. Afin d’avoir un cannabidiol plus actif, donc de meilleure qualité, la molécule doit être neutre. Pour y parvenir, il est important que la plante subisse le processus de séchage.

Les propriétés thérapeutiques du CBD

Les études que la science moderne mène sur le cannabis démontrent clairement les fortes propriétés thérapeutiques de cette plante. Le cannabis permet de lutter contre le cancer. On utilise du CBD mais aussi du Delta9-Tétrahydrocannabinol lors d’un traitement. Une prise régulière de cannabidiol est recommandée pour résoudre ou soulager d’innombrables symptômes ou pathologies. C’est un antioxydant qui agit comme un excellent anti-inflammatoire et qui est aussi capable de combattre l’acné en régulant les glandes sébacées et de résoudre les problèmes de peau.
De plus, la consommation de CBD est capable de calmer pratiquement tous les types de douleurs (des menstruations aux maux de tête, des rhumatismes aux inflammations et plus encore). En général, le cannabidiol donne un sentiment de bien-être généralisé. Ensuite, parmi les bienfaits les plus appréciés des consommateurs, le cannabidiol a la capacité de contrer l’insomnie, en procurant une sensation de relaxation et un véritable repos.

Il combat le stress en guérissant ainsi les symptômes résultant de cette condition et l’anxiété d’une manière extrêmement efficace. C’est un allié utile pour garder sous contrôle même les problèmes médicaux graves tels que : le diabète, l’athérosclérose et les maladies cardiovasculaires comme : la dystonie. Cela peut également soulager d’autres problèmes musculaires comme l’arthrite rhumatoïde ou les douleurs chroniques. Le CBD attenu également les troubles liés à un stress post-traumatique, la schizophrénie, l’épilepsie, les crises de panique, certains troubles neurologiques, la dépression, les troubles obsessionnels compulsifs et bien plus encore. En somme, il s’agit là d’une substance vraiment précieuse pour la santé de l’homme.

Recommandations et usage du CBD

Sur certaines de ces pathologies, l’efficacité du CBD s’est avérée beaucoup plus élevée que celle de n’importe quel autre médicament  qu’il est possible de se procurer dans le commerce. D’ailleurs, pour de nombreuses personnes, les résultats de soulagement ou d’aide sont immédiats.
Le CDB semble aujourd’hui avoir un énorme potentiel médical et l’intérêt scientifique que son utilisation suscite est toujours plus grand. Il ne crée pas de dépendance et ne présente pas de contre-indications pertinentes.

En général, il est prouvé que l’utilisation continue à fortes doses (jusqu’à 1500 mg par jour) est bien tolérée par l’homme. Toutefois, il convient de prêter attention à certains cas particuliers.
Il est vrai que le CBD combat l’insomnie et génère une détente générale. De ce fait, il n’est pas recommandé de conduire après en avoir pris, surtout le soir ou lorsque vous êtes fatigué. En outre, il est bon d’éviter l’itération avec d’autres médicaments qui peuvent provoquer la somnolence. Chaque mélange nécessite toujours un avis médical. Avec ce principe actif, c’est cela devient impératif. Le cannabidiol neutralise l’activité de certaines enzymes qui permettent au foie de se débarrasser de certains médicaments. Le CBD abaisse la pression artérielle. Par conséquent, son utilisation n’est pas recommandée pour les personnes souffrant d’une très basse tension artérielle. En revanche, cela est recommandé pour les hypertendus.

Pour les patients atteints de Parkinson, il est bon de ne pas prendre de CBD à forte dose, car cela peut augmenter les tremblements. Si vous avez des problèmes d’hydratation,  il est bon de savoir qu’un effet du CBD est la sécheresse de la bouche. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un véritable effet secondaire, certaines personnes sensibles aux problèmes d’hydratation peuvent ressentir une gêne due à cette affection.

Comment prendre le CBD ?

Le CBD disponible dans le commerce est généralement proposé sous différentes formulations : huile de CBD, cristaux et inflorescences de cannabis. Dans ce dernier cas, le CBD est présent en plus ou moins forte dose et est absorbé plus ou moins intensément par le corps, selon qu’il s’agit de cannabis médicinal ou de cannabis léger.
Les autres formulations contiennent également du CBD à des concentrations variables, selon l’effet que vous souhaitez obtenir. Si vous voulez un effet immédiat, i suffit de choisir une concentration plus élevée. Si un effet constant dans le temps est souhaité, il est recommandé de choisir une concentration plus faible. Le cannabidiol est donc à prendre plusieurs fois par jour.

L’huile de CBD

L’huile de CBD est extraite de la plante par divers procédés. Pour obtenir une huile naturelle, cela implique l’utilisation d’une autre huile comme support. C’est généralement de l’huile d’olive, mais n’importe quelle huile de graines peut convenir. Une autre méthode consiste à utiliser le CO². Cette seconde méthode, nécessite toutefois l’utilisation de machines très coûteuses. Elle garantit alors l’obtention d’un produit pur.
Ce type d’huile peut être consommé en mettant des gouttes dans la bouche et en les laissant agir quelques secondes avant de les avaler. Vous pouvez aussi utiliser du CBD directement comme condiment pour la nourriture.

Les cristaux de CBD

Les cristaux sont également un moyen efficace de consommer du CBD sans combustion. Il s’agit d’une extraction qui isole le cannabidiol pratiquement à l’état pur.
Dans ce cas, le produit peut être consommé par ingestion. Un moyen pratique est de l’inclure dans des recettes comme dans de la pâte pour gâteaux ou pour faire d’autres pâtisseries. Il faut que cette substance soit toujours dissoute dans des graisses, comme le beurre ou le lait.

Le CBD dans le cannabis

La méthode classique pour prendre du CBD, est de fumer des fleurs de cannabis. Pourtant, en alternative à la combustion, elles peuvent être infusées en utilisant un peu de lait. Les principes actifs agiront en buvant une simple tisane. Cependant, les effets sont plus ou moins intenses. Tout dépend du type de cannabis employé dans la fabrication. Il peut s’agir d’un cannabis médicinal ou d’un cannabis léger.

CBD dans le cannabis médicinal

Le cannabis médicinal est actuellement cultivé uniquement et exclusivement en Italie. La consommation de ce type de cannabis nécessite également un dosage élevé de THC. Par conséquent, sa fleur a également des effets psychoactifs. Ce type d’inflorescence est généralement consommé par les personnes suivant une thérapie et l’achat de telles substances nécessite clairement une prescription médicale.

CBD en cannabis léger

La consommation de CBD en cannabis léger a des effets inférieurs à ceux du cannabis thérapeutique, mais ne nécessite pas de prescription médicale. Bien que le cannabidiol soit présent à des doses assez élevées, l’absorption de cette substance, sans THC, est moins incisive. Toutefois, lorsque l’on utilise du cannabis léger, les effets positifs sont tout à fait perceptibles. Le produit est surtout adapté à un usage récréatif, mais présente néanmoins des avantages considérables sur la relaxation du corps et la lutte contre l’insomnie, l’anxiété et le stress.