L’arrêt du tabac est-il suffisant pour purifier l’organisme ? Malheureusement non, mais aujourd’hui on connais de nombreux remèdes naturels pour retrouver la santé et reprendre le contrôle des vies assombries par des années de tabagisme obsessionnel. 

Vous avez réussi à franchir le pas, vous avez arrêté de fumer et maintenant ? Vous essayez maintenant de comprendre tous les avantages qu’il vous apporte. En tant qu’ancien fumeur, vous savez que les difficultés que vous avez surmontées, et que vous êtes en train de surmonter, vous ont en fait rendu très fort. Vous vous sentez beaucoup mieux, vous retrouvez l’usage du goût et de l’odorat, vous vous sentez en meilleure santé, comme guéri d’une mauvaise maladie. Mais êtes-vous vraiment sûr qu’il suffit d’arrêter de fumer pour vous “guérir” des problèmes que le tabac vous a causés ? Malheureusement, il ne suffit pas d’arrêter de fumer, même si c’est évidemment l’étape la plus importante. Dans cet article, on va vous expliquer comment aider votre corps à se débarrasser d’années de tabagisme compulsif.

Qu’arrive-t-il au corps lorsqu’on arrête de fumer ?

Le corps n’a besoin que de vingt minutes pour récupérer après avoir fumé la dernière cigarette, le rythme cardiaque, modifié par le tabac, revient à la normale et la pression sanguine commence à se stabiliser, ce qui permet d’améliorer la circulation.

Après douze heures sans fumer, les poumons et le sang sont purifiés, les toxines libérées par la combustion du tabac ne permettent pas à l’oxygène d’atteindre le sang et les poumons.

Pour pouvoir vraiment aider le cœur, il faut atteindre au moins vingt-quatre heures. A ce moment-là, le risque cardiovasculaire commence à diminuer. Au cours d’une journée, la pression artérielle commence à diminuer et, en même temps, le risque de caillots sanguins et d’accident vasculaire cérébral.

Après quarante-huit heures, l’odorat et le goût s’améliorent déjà et reviennent à la vie.

Après trois jours d'”abstinence”, le taux de nicotine dans l’organisme est nul et, bien qu’il s’agisse d’un état tout à fait positif, il peut provoquer des maux de tête, des sautes d’humeur et une irritabilité facile. Après trente jours, la capacité pulmonaire est pratiquement rétablie, vous remarquerez que vous toussez moins et que vous respirez mieux.

Après neuf mois, vous pouvez vous considérer comme un véritable ex-fumeur. Les cils à l’intérieur de vos poumons ont retrouvé leur fonction et aident à éliminer le mucus et à combattre les infections.

Après douze mois, il y a moins de risques cardiaques, la probabilité de maladie cardiaque après un an diminue de 50 %.

Après cinq ans, le corps renaît et les artères et les vaisseaux sanguins peuvent enfin s’élargir. Cet élargissement signifie que le sang est moins susceptible de coaguler et que le risque d’accident vasculaire cérébral est réduit. Il faut quinze ans d’abstinence pour rattraper un fumeur, mais la véritable étape est celle des vingt ans sans tabac, lorsque les médecins affirment que le risque de décès dû à des causes liées au tabagisme, notamment les maladies pulmonaires et le cancer, est ramené au niveau de celui d’une personne qui n’a jamais fumé de sa vie. 

Que pouvez-vous faire pour nettoyer vos poumons ?

Maintenant que vous connaissez le moment de la guérison de votre corps, vous pouvez aider vos organes et votre sang à se “nettoyer” mieux et plus rapidement. Pour ce faire, on peut utiliser des aliments détoxifiants comme le gingembre, l’ail, l’oignon et le piment. Ces aliments ont un goût fort et ne sont pas vraiment appréciés par tout le monde, donc si vous ne voulez pas manger de l’oignon et de l’ail, au risque d’avoir aussi une haleine désagréable, vous pouvez toujours recourir à la suffumigation. Les suffumigations, ou fumigations, avec des huiles essentielles d’eucalyptus, de thym, de lavande et de menthe sont d’une grande aide pour notre corps, en particulier pour nos poumons. En outre, il est très important de faire régulièrement de l’exercice en plein air, ce qui permet à vos poumons de respirer du “bon” air. Allez vous promener à la campagne ou dans un parc, mieux encore à la montagne. Boire beaucoup d’eau est également très utile pour faciliter l’expulsion des toxines de l’organisme. En conclusion, un mode de vie sain et une alimentation variée sont la base d’un bon départ après des années de consommation de cigarettes.

Quoi de neuf dans la technologie

Une chose très agréable découverte récemment, sont les applications que l’on peut télécharger sur les téléphones portables et qui nous suivent quotidiennement dans la désintoxication de la cigarette. En général, dans l’application, vous trouverez un chat de soutien, où vous pouvez raconter vos difficultés à des personnes qui, comme vous, arrêtent de fumer et des points où l’on vous rappelle tous les avantages de votre choix. L’utilisation de l’application qui aide à arrêter de fumer est aussi une satisfaction pour soi-même, car on peut voir chaque jour combien de cigarettes on a évité, combien d’argent on a économisé, et combien notre santé s’améliore constamment.

Alors, cher lecteur, vous n’avez plus d’excuses, les remèdes naturels et la technologie sont de votre côté, arrêtez maintenant et reprenez votre vie en main.