La saison des vacances approche et beaucoup sont déjà occupés à planifier leurs vacances dans une destination lointaine et de rêve. Pour ne pas renoncer à votre e-cigarette pendant les vacances ou, dans le pire des cas, revenir à la cigarette, il est important de se renseigner sur les réglementations légales des différents pays avant de réserver.

Que faut-il retenir sur les cigarettes électroniques pendant les vacances? 

L’e-cigarette n’est pas légale partout dans le monde. Il existe même quelques pays où la vape est totalement interdite.

Une récente actualité nous informe qu’une jeune touriste française, en voyage en Thaïlande, a été surprise par la police en train de vapoter en public. La vape est strictement interdite en Thaïlande. Avec un peu de chance, vous pouvez vous en tirer avec le paiement immédiat d’une amende et la confiscation de l’e-cigarette.

La jeune femme ayant refusé de payer un pot-de-vin, a dû passer 4 jours et 3 nuits dans une cellule de prison thaïlandaise, entassée avec 60 autres femmes. Après une condamnation judiciaire et le paiement d’une lourde amende, elle a finalement été emmenée à Bangkok, la capitale, pour être expulsée vers la France et n’a pu rentrer chez elle que quelques semaines plus tard.

Toutefois, la Thaïlande n’est pas le seul pays dans lequel la vape est limitée par la loi ou même totalement interdite. Afin d’éviter les incidents tels que ceux décrits ci-dessus, il est recommandé de vous informer en détail sur les réglementations légales locales avant le voyage.

Quelques exemples de pays où la vape est interdite

– Argentine:
Il est interdit d’importer des e-cigarettes dans le pays

– Australie:
Il y a une interdiction liée à l’importation de liquide contenant de la nicotine. Le liquide sans nicotine est légal.

– Hong Kong:
Les e-cigarettes sont traitées comme des cigarettes de tabac et peuvent être importées dans les zones d’interdiction (par exemple dans les parcs et plages) 

– Inde:
Dans certains États, l’importation de e-cigarettes est interdite

– Israël:
L’importation est généralement autorisée

– Cambodge:
L’importation et l’utilisation de e-cigarettes sont illégales

– Qatar:
L’importation de e-cigarettes est interdite

– Malaisie :
Les liquides qui contiennent de la nicotine sont illégaux

– Arabie Saoudite:
La vape n’est pas interdite, mais l’importation n’est pas autorisée

– Singapour:
Il n’est pas permis d’acheter, de posséder ou d’utiliser des e-cigarettes

– Taiwan:
 Les e-cigarettes sont illégales et ne peuvent être importées ou utilisées

– Thaïlande:
Il est illégal d’importer ou d’utiliser des e-cigarettes

Etre attentif par rapport à l’utilisation des e-cigarettes

Si vous voulez être en sécurité, vous devriez obtenir des informations supplémentaires auprès du ministère des affaires étrangères.

Personne ne veut avoir d’ennuis avec les autorités locales pendant le voyage. Dans le pire des cas, immédiatement à l’arrivée, devoir payer des amendes ou être emprisonné pendant un certain temps.

Même si vous êtes autorisé à emporter votre e-cigarette en vacances, vous devez absolument faire attention à ce qui suit :

– Emportez suffisamment de liquide et un vaporisateur de rechange

– Il est préférable de prendre une deuxième e-cigarette en réserve

– La batterie, le porte-batterie ou l’e-cigarette elle-même doivent toujours être transportés dans votre bagage à main lorsque vous voyagez en avion.

– Le liquide doit être placé dans la valise qui est remise au comptoir d’enregistrement  (exception : un petit flacon de liquide à remplir – la quantité totale maximale de 100 ml s’applique ici)

– “Fumer” des e-cigarettes est généralement interdit dans les avions et peut avoir des conséquences coûteuses.

Restez bien informé et préparé, pour que rien ne vienne entraver votre voyage de rêve.