Quiconque a jeté un coup d’œil au TPD2 comprendra rapidement que ces gens n’avaient aucune idée de la vapeur, quel que soit celui qui a mis en place le matériel pour Bruxelles. Certaines d’entre elles peuvent avoir un sens et d’autres sont tout simplement absurdes. La Suisse est préoccupée dans la mesure où certaines personnes pourraient ne plus commander leur liquide de 150 ml contenant de la nicotine, qu’elles sont autorisées à importer par envoi postal, dans l’UE et où, d’autre part, certaines personnes qui vivent près de la frontière examineront de nouveaux appareils en Suisse.

Tout d’abord, vous devez savoir que le DPT2 utilise systématiquement le terme “e-cigarette”. Le mot “vapeur” n’est pas utilisé.

Liquides

Les détaillants ne sont désormais pas autorisés à vendre que des flacons contenant un maximum de 10 ml de liqueur contenant de la nicotine. Des avertissements doivent être apposés sur les liquides s’ils contiennent de la nicotine. À cette fin, des notices d’emballage détaillées doivent être jointes aux liquides et les nouveaux liquides ne peuvent être mis en circulation qu’après des tests toxicologiques.

Le prix de l’hocus-pocus est bien sûr payé par le consommateur. Sauf une taxe sur le tabac liquide, et elle viendra bien sûr, vous pouvez parier là-dessus. En bref, les opérateurs seront contraints d’augmenter considérablement le prix de leur e-liquides.

Mods de boîtes et autres appareils

Les nouveaux équipements à vapeur doivent être enregistrés 6 mois avant leur mise sur le marché. Selon les déclarations des négociants des forums européens sur la vapeur, il ne s’agit nullement de tests techniques qui sont ensuite effectués par n’importe qui. Il faut simplement 6 mois avant que les nouveaux équipements en provenance de Chine soient autorisés sur le marché européen.

Maintenant, bien sûr, les navires à vapeur peuvent théoriquement s’approvisionner directement auprès des Chinois, mais chaque navire à vapeur risque de voir les douanes inspecter les marchandises, et voilà que, si le matériel est en route par la poste et ne correspond pas à la liste, les douanes peuvent le confisquer.

C’est pourquoi, on a déjà souligné dans l’article “Avertissements de YouTubers” le fait que les concessionnaires allemands ne peuvent pas avertir ou du moins qu’ils n’iraient pas loin. Parce que le YouTuber peut avoir reçu un nouvel appareil en cadeau de son copain chinois qui était en visite en Allemagne, ou bien, il était en Thaïlande ou en Russie et l’a acheté là-bas, parce qu’avec la présentation de l’appareil, il ne fait pas concurrence aux revendeurs. La propriété des équipements, même les plus récents, reste légale dans l’UE ! La loi ne réglemente donc que la vente, et certainement au détriment des petits commerçants indépendants, mais pas la possession.

Attention, la loi réglemente la vente massivement, mais elle n’a rien à voir avec la possession et toute personne de plus de 18 ans est autorisée à fumer !

Néanmoins, ce n’est pas bon pour les commerçants et cela conduira à une concentration des commerçants. Car, en fait, les fabricants chinois ne devraient enregistrer les appareils que 6 mois avant de les vendre en Europe. Cependant, ces trafiquants n’ont pas vraiment compris le système, de sorte qu’ils ne savent souvent pas ce qu’on attend d’eux. Bien sûr, les grossistes peuvent retirer cette approbation aux fabricants, et comme tout le monde sait que les bateaux à vapeur aiment sauter sur les nouveaux appareils, vous pouvez deviner la suite.

Les fabricants chinois ne voudront pas enregistrer de nouveaux dispositifs avant leur lancement, simplement parce que la concurrence ne dort pas. Le premier qui a trouvé une nouvelle variante pour une vapeur et un goût optimaux sera le premier à vouloir s’en sortir tranquillement !

Les petits concessionnaires indépendants risquent d’avoir plus de mal à l’avenir. Les opérateurs indépendants devront inévitablement fusionner afin de minimiser le coût d’approbation des nouvelles liquidités. Les commerçants qui mélangent les leur ont un problème. Vous pouvez aussi acheter auprès de grands distributeurs qui leur prennent tout. Quoi qu’il en soit, l’économie de marché est différente et l’UE fait le jeu des mauvaises personnes.