Les cigarettes électroniques permettent la diminution progressive de la nicotine. elles sont composées d’une batterie, d’un clearomiseur et d’une résistance, mais il peut arriver que vous rencontriez certains soucis lors de son utilisation. Avez-vous senti un goût de brulé lors de votre récent vapotage ? Découvrez dans ce mini-guide quelques solutions pour remédier à ce problème.

Entretenir la résistance

La résistance d’une cigarette électronique est un équipement importants qui régule le goût. Il existe une plage de puissance pour que celle-ci fonctionne correctement. Elle est souvent marquée sur le gadget de vaping. Lorsqu’elle est dépassée, la mèche s’échauffe et brûle avant la vaporisation du liquide. La résistance a une durée de vie très courte et peu s’user très rapidement et entraîner ainsi la consumation du liquide. Pour éviter cela, il est important de l’entretenir. Si votre e-cigarette est dotée d’atomiseurs reconstructible, il est conseillé de le démonter et de nettoyer les coils. Il suffit de retirer avec une brosse les résidus de propylène glycol ou de glycérine végétale. Actionnez ensuite la batterie pour chauffer à vide la résistance. Rincez les fils à l’eau claire après avoir enlevé les excédents de pg et vg. Faites un dry burn pour resserrer les espaces entre les coils. Pour finir, vous devez recentrer la résistance, mettre du coton japonais à l’intérieur de celle-ci en guise de mèche et remonter l’atomiseur.

Il faut vous munir des équipements adaptés et vous armer de patience pour y arriver. Le vinaigre, le bac à ultrason et l’alcool peuvent être utilisés pour le nettoyage. Si votre modèle d’e-cigarette ne permet pas de démonter la résistance, vous devez investir dans un nouvel équipement de vapotage. En revanche, lorsque la résistance amovible ne répond plus, vous devez le changer. Cet équipement se change normalement tous les deux à trois semaines si vous désiriez en profiter longtemps.

Respecter le taux de PG/VG

Le taux de PG/VG est un l’un des facteurs qui participe à la fluidité du liquide à vaporiser. Un clearomiseur a plus de chance de fonctionner si ce taux est en équilibre. En effet, une sub ohm tolère les liquides dont le pourcentage de propylène glycol est inférieur à celui de glycérine végétale. Ce dernier est une substance visqueuse qui peut rendre le liquide très épais. La mèche de votre clearomiseur doit être en mesure d’absorber le mélange afin de le vaporiser. Lorsqu’elle rencontre des problèmes d’absorption, le coton s’échauffe et vous avez en bouche un goût de brûlé. En fonction de l’entrée de votre résistance, vous devez diluer le liquide. Une entrée trop étroite est recommandée pour un e-liquide fluide par exemple. Pour obtenir une e-liquide menthe de 10 ml en 6 mg/ml par exemple, il vous faut :

  • 1 ml d’arôme concentré,
  • 5,04 ml de PG,
  • 3,36 ml de VG,
  • 0,6 ml de nicotine.

Pour trouver le taux normal, vous pouvez faire recours aux outils de calcul en ligne. Pour éviter le dry hit, il est possible que vous fassiez vous-même votre liquide de vapotage. Il suffit d’acheter les ingrédients en ligne ou en boutique. Limitez les surdosages car ils peuvent aussi être la source de la sensation de brûlé. Dans cette situation, il est question de rajouter de la base neutre à votre préparation.

Eviter la vape à la chaine

Encore appelé le chain vaping, elle se traduit par l’action d’effectuer une inhalation pressée et très rapprochée. La vape à la chaîne est l’une des causes du goût de brûlé dans la bouche. Comme première solution dans ce cas, vous devez diminuer les watts de la box électronique. Pensez également à faire une à deux aspirations sans faire usage du bouton ‘’fire’’. C’est une solution d’une grande efficacité qui permet de faire remonter mécaniquement le liquide. Les débutants dans l’utilisation de la cigarette électronique ressentent le besoin de pratiquer le chain vaping pour réduire le taux de nicotine. Pour cela, ils augmentent la puissance de la box pour se sevrer progressivement. Pour pallier cela, vous pouvez légèrement augmenter la dose de nicotine. Cela permet de consommer moins de e-liquide et de promouvoir la longévité de de la résistance. Vous pouvez par ailleurs intégrer une faible dose de nicotine dans le liquide si vous avez du mal à vous passer de celle-ci.

Pensez à commander des substances aux sels de nicotine si vous utilisez une e-cigarette de type pod. Les sels offrent la satisfaction aux vapoteurs de ressentir une sensation proche de la nicotine. Ils permettent un vapotage beaucoup plus intense et mettent par la même occasion votre résistance au repos. Le goût de brulé dans la bouche encore appelé le dry hit peut être très désagréable surtout pour les débutants. Il s’opère généralement lorsque la résistance est touchée. Faites recours à l’une des solutions ci-dessus afin de pallier ce souci. Par ailleurs, si le problème se pose dès l’achat, vous pouvez faire le retour du produit au fabricant pour l’obtention d’un remboursement ou d’un échange.