L’e-cigarette est une alternative idéale à la cigarette classique à nicotine. Ce type de cigarette est surtout destiné pour les fumeurs qui désirent réduire la consommation de cigarette classique, ou d’en arrêter complétement. Cependant, bons nombres de ces vapoteurs se demandent comment choisir sa cigarette électronique ?  Si vous êtes l’un d’eux, cet article vous est destiné.

Que signifie l’indication ‘ohm’ sur l’e-cigarette ?

L’ohm (Ω) est l’unité de mesure de la résistance de l’e-cigarette. Ce symbole est toujours précédé d’un chiffre. L’autonomie de la batterie de la cigarette électronique, dépend donc de cette résistance. Plus le chiffre indiqué est faible, moins est la durée du vapotage. Donc il nécessite de charger l’e-cigarette régulièrement, et inversement.

Pourtant, un vaporisateur de faible résistance, qui nécessite plus de circulation de courant, produit :

– Plus de chaleur au niveau de l’enroulement,

– Plus de vapeur et de nuage,

– Un goût de l’e-liquide plus intense (le goût de la vape inhalée se différencie avec la résistance de l’e-cigarette.)

Bien que ces aspects soient des atouts d’une faible résistance du vaporisateur, la résistance influence sur l’autonomie de la batterie et la durée de vie de celle-ci. La contenance du vaporisateur se réduit également pour une e-cigarette de faible résistance. De ce fait, le liquide électronique se consomme plus rapidement.

Au contraire, pour une e-cigarette de forte résistance :

– Le débit du courant nécessaire pour la charger est moins important.

– Elle produit moins de vapeur.

– L’autonomie de la batterie augmente considérablement.

– À la longue, la vapeur à l’intérieur du vaporisateur se refroidit, d’où son goût sera moins intense,

– La contenance de l’évaporateur est plus grande.

Comment alors choisir la résistance de l’e-cigarette ?

Les marques et modèles de cigarettes électroniques possèdent leurs propres résistances. Cependant, il existe des modèles réglables. Les critères de choix de la résistance de l’e-cigarette dépendent donc de la quantité de vapeur et de la sensation en gorge (hit) que vous désireriez obtenir. Toutefois, la proportion en propylène glycol, composante de l’e-liquide impacte aussi sur la vapeur obtenue et le hit. La résistance de l’e-cigarette a aussi, une énorme influence sur le goût de l’e-liquide vapotée.

Comment expliquer la variation du voltage de l’e-cigarette ?

La résistance de l’e-cigarette n’est pas le seul paramètre qui influence la production de vapeur, la sensation en gorge et le goût de l’e-liquide. La puissance qui circule dans le vaporisateur est également une factrice à ne pas négliger.

En réduisant la résistance de l’e-cigarette, vous aurez une expérience de vapeur plus intense. Vous pourriez obtenir le même effet, en augmentant considérablement le courant circulant dans le dispositif. Il s’agit donc du nombre de volts, introduit dans l’e-cigarette.

Si vous souhaiteriez donc produire plus de vapeur, il suffit de combiner une faible résistance avec un voltage élevé. Toutefois, vous risquerez d’exploser la batterie à cause de disproportionnalité des deux mesures. Vous pourriez également recevoir un coup sec au moment du vapotage. De plus, la durée de vie du vaporisateur risque de se réduire considérablement.

Que choisir : une e-cigarette en volt variable ou celui en watt variable ?

Tout d’abord, le volt (V ou U) est l’unité de mesure de la tension du courant de l’appareil. Il indique la quantité de courant qui traverse l’e-cigarette. Quant au symbole watt (W), il signifie la quantité d’énergie, ou la puissance produite par le dispositif. Ainsi, un dispositif au nombre de volts variable, permet de régler la quantité de courant dans l’e-cigarette, selon votre guise. Pour la quantité d’énergie, la production dépend de l’interaction entre la résistance choisie par le vapoteur, et la puissance. De ce fait, la quantité d’énergie générée, s’ajustera automatiquement avec le réglage de la tension qui traverse l’e-cigarette, pour une résistance fixe. Plus pratiquement, plus vous augmentez le nombre de volts, plus le nombre de watts augmente, et vice-versa. Vous obtiendrez alors, plus de vapeur et de hit.

Mais le nombre de volts n’est pas le seul facteur qui influe sur la quantité d’énergie. La résistance au niveau du bobinage de l’enroulement y joue également un rôle important. Dans ce cas, il faudra fixer le nombre de volts de l’e-cigarette. La quantité d’énergie augmente considérablement avec la résistance. Cependant, la vapeur produite est moins intense.

Que signifie le symbole ‘mAh’ sur les piles de cigarettes électroniques ?

Sur les batteries des cigarettes électroniques, vous retrouverez aussi des chiffres suivis de l’indication ‘mAh ‘ (milliampères par heure). Il s’agit de l’intensité du courant supportée par l’appareil. Il définit l’autonomie et la durée de vie de la batterie. Plus l’intensité est donc élevée, plus la batterie durera longtemps. Vous pourriez en profiter pour vapoter durablement.

Qu’est-ce que le vaporisateur subohm ?

Un vaporisateur sous-ohm est une variante extrême de l’e-cigarette. Sa résistance est généralement, inférieure à 1Ω. Bien que ce type d’e-cigarette produit une énorme quantité de vapeur, il laisse tout de même quelques contraintes au niveau des piles et de l’enroulement. À cause de sa très faible résistance, cette e-cigarette est constituée de modulateur mécanique sans fusible électronique. De ce fait, une haute tension risque de faire exploser la batterie instantanément. Ce modèle d’e-cigarette est donc destiné spécialement aux vapoteurs expérimentés. Le vaporisateur doit également être muni d’enroulement automatique.