Pour arrêter de fumer, vous avez d’ores et déjà choisi de passer à la cigarette électronique ? En tant que spécialistes du vaporisateur personnel, on ne peut que vous en féliciter : de nombreux médecins et chercheurs s’accordent à dire que l’e-cigarettes est 95% moins nocive que le tabac et qu’elle est aujourd’hui l’un des meilleurs moyens de s’en libérer. Mais pour que le sevrage tabagique soit réussi, il faut respecter quelques conseils de base et faire tomber quelques craintes. Voici les conseils aux débutants de la cigarette électronique.

Vous êtes novice en matière de cigarettes électroniques, ces conseils sont utiles.

Si vous voulez passer de la cigarette à tabac à la version électrique, vous êtes soudain confronté à de nombreuses inconnues. Il n’est pas facile pour le débutant de se frayer un chemin dans la jungle de la vapeur. Avec les mauvais modèles, liquides ou traitements, le plaisir de la e-cigarette peut rapidement être gâché. Grâce à ces conseils, vous devriez être en mesure de vous lancer ou de changer.

Conseil n°1 : la compatibilité est le mot magique

Si vous souhaitez acheter une e-cigarette, vous devez commencer par choisir un modèle commun dans l’offre globale qui soit compatible avec les autres éléments. Cette méthode a fait ses preuves, elle est généralement peu coûteuse et vous évite d’acheter de la camelote. Il est également facile de remplacer des composants individuels et il est avantageux de choisir un deuxième ensemble identique comme équipement de base. Les modèles exotiques ne doivent être achetés que par des utilisateurs avancés qui sont sûrs de pouvoir faire le changement.

Conseil n°2 : commencez petit

Le bouchon de la cigarette de tabac est également disponible en version électrique. Ici, vous pouvez enrouler, bricoler, mélanger et replacer le bouchon vous-même, mais ce n’est pas pour les débutants. Les débutants et les personnes qui passent à la version électrique devraient opter pour la version automatique, car souvent, le passage à l’euro est si fort que le débutant ne doit pas s’encombrer de détails supplémentaires.

Conseil n° 3 : les liquides issus de la production nationale

Dans le foyer classique, c’est le tabac, dans la e-cigarette, c’est le liquide. Ce liquide est le composant le plus important. Les liquides sont fabriqués en Chine, en Amérique et en Europe, les débutants doivent rechercher les fabricants locaux parce qu’ils sont plus méticuleux et plus soucieux de la qualité en ce qui concerne les normes d’hygiène et l’identification des ingrédients. De même, il convient de ne pas acheter de trop grandes quantités au début, parce que le liquide n’a pas rapidement un bon goût.

Conseil n°4 : plus de vapeur que moins

Quelle quantité de nicotine est la dose correcte ? Chaque liquide contenant de la nicotine est disponible en différentes concentrations. Il y en a cinq différents parmi lesquels vous pouvez choisir. La devise est la suivante : beaucoup aident beaucoup. Même les personnes qui fument très peu ou légèrement devraient prendre une dose plus élevée de nicotine au début. Car le passage à la seule e-cigarette est déjà énorme, si une offre insuffisante de nicotine se produit alors, le débutant peut rapidement trouver cela insatisfaisant. Une réduction n’est offerte que plus tard, mais attention : la fréquence du tabagisme ne doit pas être exagérée. La cigarette électronique délivre la nicotine plus lentement. Les étourdissements, les nausées ou les maux de tête sont des signes d’exagération.

Conseil n°5 : la pratique rend parfait

Fumer avec la cigarette électronique doit également être pratiquée, car il ne faut pas sous-estimer la différence entre la cigarette de tabac et la version électronique. La e-cigarette est généralement tirée plus doucement et plus longtemps, ce à quoi les débutants doivent s’habituer. L’absence de goût de brûlé est également une question d’habitude. Les nouveaux arrivants et les personnes qui changent de pays doivent faire preuve de patience et ne pas jeter l’éponge tout de suite. En cas de problèmes de démarrage, des vapoteurs expérimentés vous aideront volontiers dans de nombreux forums Internet.

Conseil n°6 : la batterie détermine la performance

Une innovation pour le débutant est la batterie. La e-cigarette ne fonctionne pas sans électricité. Il y a ici différents modèles, qui ont également des forces différentes. Il est important d’essayer, mais une chose est inévitable : si la batterie est vide, la e-cigarette est terminée. C’est pourquoi, surtout les débutants devraient toujours avoir une batterie de rechange avec eux. Les boîtiers de charge portables sont également recommandés, jusqu’à ce que vous puissiez mieux estimer les performances actuelles par la pratique.

Conseil n°7 : respectez les règles de remplacement et de garantie

On n’a jamais assez des deux. En particulier dans le cas de la batterie rechargeable, il devrait toujours y avoir un remplacement en stock, car on ne peut pas les acheter le dimanche après-midi à la station-service. De plus, les dépôts et les liquides doivent toujours être gardés en stock. La cigarette elle-même ainsi que ses pièces détachées peuvent être achetées dans les magasins mais aussi en ligne. Surtout dans ce dernier cas, le débutant doit également garder un œil sur les frais d’expédition, la vitesse de livraison, la durée de la garantie et les offres de service.

Conseil n° 8 : entreposer et nettoyer correctement

Comme le lait dans le réfrigérateur, les liquides des e-cigarettes peuvent aussi se gâter, les flacons sont munis d’une date d’expiration. Si le liquide est troublé, il se peut qu’il ne convienne plus. Il est préférable de conserver ces liquides dans l’obscurité et à température ambiante. La lumière directe du soleil doit absolument être évitée. Tout comme le stockage, le nettoyage est également important pour une longue durée de conservation de la cigarette électronique. Dans de nombreux forums, les conseils les plus douteux circulent avec du cola, la vodka et autres, mais la meilleure performance de nettoyage est obtenue avec de l’eau simple.

Conseil n°9 : observez la situation juridique

La question que beaucoup de gens se posent est : où la e-cigarette est-elle autorisée et où ne l’est-elle pas ? Si la situation juridique est claire pour le tabagisme, de nombreux règlements ne sont pas clarifiés pour la cigarette électronique. Est-il permis de vapoter dans un restaurant ? Une e-cigarette peut-elle être utilisée dans un train ?  Les débutants ne doivent pas simplement supposer que c’est légal, car les règlements fluctuent souvent entre oui et non. Un vapoteur doit donc également faire preuve de prudence et de considération et mieux demander à l’avance.

Conseil 10 : la variante à sens unique comme alternative

Ceux qui ne sont pas encore sûrs après tous ces conseils devraient jouer la sécurité. La e-cigarette jetable n’est pas chère à l’achat, n’est pas seulement disponible dans des magasins spécialisés et peut être facilement éliminée après usage. Il est idéal pour essayer de vapoter, si vous avez ensuite envie d’aller plus loin, vous pouvez trouver le modèle et le goût qui vous conviennent.

Conclusion : l’éducation est importante 

Il y a beaucoup de choses qui peuvent rapidement gâcher l’expérience du vapotage. Celui qui ne s’amuse plus une fois, va vite reprendre la cigarette de tabac. Il est donc important de lire un peu, seuls ceux qui s’intéressent vraiment à la cigarette électronique peuvent trouver le modèle optimal, la bonne force et le bon goût. Et ce n’est qu’à ce moment-là que le vapoteur se réjouira d’avoir moins de cendres dans la voiture, plus d’argent dans le portefeuille et moins de risques pour la santé.