La nicotine et le CBD sont deux substances présentes dans les plantes. La nicotine est extraite du tabac et le CBD du chanvre. Nous passons en revue les principales différences entre le CBD et la nicotine et explique pourquoi les e-liquides du CBD pourraient dépasser les e-liquides ordinaires dans les années à venir.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine est un liquide huileux toxique incolore ou jaunâtre qui est le principal constituant actif du tabac. Il agit comme un stimulant à petites doses. La nicotine stimule la libération de dopamine, également connue sous le nom de molécule du bonheur. C’est un puissant neurotransmetteur qui joue avec les circuits de plaisir de notre cerveau. Ainsi, le cerveau d’un “nicotinomane” demande toujours de la nicotine pour retrouver des sensations agréables. Une cigarette contient plus de 4 000 composés, dont beaucoup sont toxiques et nuisent aux cellules. Parmi ces composants figurent l’acétone, utilisée pour enlever le vernis à ongles, l’arsenic, souvent présent dans les insecticides, le benzène, un agent cancérigène, l’ammoniac, utilisé dans le nettoyage à sec, et aussi le cadmium, qui provoque des cancers du foie et des reins ainsi que des lésions cérébrales.

La dépendance à la nicotine

La nicotine est 5 à 10 fois plus puissante que la cocaïne et la morphine pour produire les effets comportementaux et psychologiques associés à l’addition. Elle pourrait contribuer aux problèmes de sommeil et stimule le système nerveux. Lorsqu’il est consommé dans la soirée, l’utilisateur sera éveillé toute la nuit au lieu de tomber dans un sommeil profond. Cette substance connecte avec une zone du cerveau appelée moelle surrénale, qui augmente le flux d’adrénaline. Cela a pour effet d’augmenter la pression sanguine, le rythme cardiaque et la respiration. Ces conditions exacerbent les problèmes cardiaques et de tension artérielle existant. Les cigarettes électroniques ont été une alternative au tabagisme sans la toxicité de la fumée de tabac. Ces derniers temps, de plus en plus d’utilisateurs réguliers d’e-liquides remplacent la nicotine par des e-liquides à base de CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Pour comprendre le CBD, il faut savoir que l’on retrouve plusieurs molécules dans la plante de cannabis. Ces molécules sont appelées cannabinoïdes. La plus connue d’entre elles est le delta-9- tétrahydrocannabinol ou THC qui est recherchée pour son effet psychoactif. Cependant, le CBD ou cannabidiol fait partie de ces molécules également. Il n’est pas toxique et n’a pas d’effets secondaires importants. Ne vous attendez pas à obtenir l’effet “high” juste à cause de ce composé. Le CDB n’est pas un psychotrope et a de nombreuses applications différentes, par exemple dans les liquides, les aliments, les cosmétiques, entre autres. Les informations de Google Trends ont montré l’intérêt croissant pour le CDB ou le cannabidiol. Et cette tendance ne fait que commencer. Les meilleurs e-liquides de la CBD utilisent des arômes à base de terpènes, qui fonctionnent en synergie avec le CBD.

Pourquoi ne faut-il pas mélanger le CBD et la Nicotine ?

Quand on parle de mélanger Nicotine et CBD, on ne parle pas uniquement dans votre clearomiseur, mais aussi dans votre quotidien. Si vous fumez une cigarette ou utilisez des patchs nicotine par exemple nous vous déconseillons de vaper du CBD dans les quelques heures suivantes car les effets ne seront pas au rendez-vous. La nicotine est connue pour augmenter la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Elle entraine la libération d’adrénaline augmentant par conséquent le métabolisme. On peut donc dire que la nicotine est une sorte d’excitant pour le corps humain. Le CBD n’a pas d’effet psychoactif. Son action est de moduler les endocannabinoïdes, et bloque une enzyme qui régule la concentration d’anandamide, le neurotransmetteur connu pour provoquer un effet euphorisant. Du coup, la quantité d’anandamide augmente, ce qui favorise la réponse endocannabinoïde innée du corps et créé un effet euphorisant amplifié. Le CBD et la Nicotine ont donc tout simplement des effets contraires. L’un apaise tandis que l’autre excite donc ils s’annulent tout simplement.

Quelques conseils pour la nicotine et le CBD dans votre quotidien

Il ne faut pas vaper du CBD lorsque vous avez un patch nicotiné. Une fois retiré, attendre quelques heures que les effets de la nicotine se dissipent. Même conseil si vous fumez ou vapotez de la nicotine. 3 h ou 4 h d’intervalle entre le CBD et la nicotine semblent être une bonne base. Si vous utilisez une cigarette électronique ne pas mettre dans le même clearomiseur vos e-liquides nicotinés et vos e-liquides CBD. Les résidus de Cbd et nicotine altèreront les effets. 2 clearomiseurs ou 2 cigarettes électroniques sont recommandées, 1 par usage. Si vous faites du DIY attention d’utiliser des contenants propres de toute substance nicotiné avant de verser vos boosters de CBD. Si vous êtes consommateur de nicotine nous vous conseillons de vaper du CBD le soir une fois que vos prises de nicotine journalières sont terminées et en respectant l’intervalle de temps entre la nicotine et le cbd.

Légalité des e-liquides

En Europe, les e-liquides de nicotine sont régis par la directive sur les produits du tabac ou DPT. Les autres liquides, tels que les liquides du CDB, ne sont pas encore réglementés, à l’exception de l’Autriche et du Luxembourg où le même type d’enregistrement et de test est exigé pour les liquides de nicotine. Le CDB est une substance non contrôlée et peut être utilisé dans des liquides, car elle ne contient pas de THC. Sur la légalité des e-liquides au CBD, il faut distinguer les fleurs, les fibres, les graines. La variété n’est pas le seul élément à prendre en compte. La loi française est très claire au sujet des parties exploitables des plants de chanvre. Les fibres et les graines sont les seuls éléments exploitables industriellement et commercialement. En conséquence, vendre et transformer les fleurs sont impossibles en France. La loi européenne est plus large à ce sujet. C’est elle qu’invoque certains vendeurs d’infusions, fleurs ou feuilles. En outre, le récoltant doit obligatoirement enregistrer son activité auprès des autorités compétentes. Pour rappel, les produits pour cigarette électronique sont interdits à la vente auprès des mineurs. Si vous avez moins de 18 ans, vous ne devez pas vaper, ni consommer du CBD. D’un point de vue légal, posséder du CBD est-il sans risque ? Si la législation est encore floue à ce sujet, la molécule de CBD n’est pas considérée comme étant une drogue, puisque n’ayant aucun effet psychoactif comme c’est le cas avec le THC. Il ya quelques années, lors d’une réunion d’experts en pharmacodépendance, l’OMS a statué sur le statut du CBD en affirmant qu le CBD ne semble pas présenter de danger et qu’ il n’est donc pas nécessaire de le classer comme substance règlementée. Chaque pays a le pouvoir d’agir sur la législation sur le CBD. En France, le CBD est toléré et les eliquides au cannabidiol bénéficient d’une dérogation à partir du moment où leur taux de THC est inférieur à 0,2 %. Parler de e-joint, de cannabis light ou de cigarette électronique au cannabis est erroné, tant juridiquement qu’au niveau du fonctionnement des e-liquides au CBD vapotés à l’aide d’une cigarette électronique. La possession de CBD est tolérée en France tant que le produit dont il est composé comporte un niveau de THC quasi nul. Le CBD consommé sous cette forme, sans THC, ne défonce pas, n’a pas d’effet high qui fait planer. Aucune dépendance n’a été constatée avec le CBD.