De nos jours, il existe plusieurs solutions pour s’écarter de la cigarette traditionnelle et d’arrêter de fumer. Parmi celles-ci existent les sels de nicotine. Sa notoriété auprès vapoteurs est au beau fixe. Mais que faut-il comprendre par sel de nicotine ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Qu’est-ce qu’un sel de nicotine ?

Les sels de nicotine se présentent, tout simplement, comme un type distinct de nicotine extraite d’une feuille de tabac. Par rapport à la nicotine traditionnelle, qui est employée par chaque vapoteur, il est un mélange chimique plus complexe et contient, outre la substance elle-même, d’autres composants organiques. Cette affirmation conduit à la formation d’une molécule stable avec un faible niveau d’acidité, plus facile à absorber par le corps et pénétrant plus rapidement dans la circulation sanguine. L’équilibre acide a également un effet direct sur des paramètres importants tels que la concentration de nicotine et les effets sur la gorge — en utilisant de la nicotine « libre », l’aérosol qui en résulte en inclut beaucoup plus et inhaler un tel mélange ne sera pas trop fort et agréable. Par ailleurs, en raison de sa douceur, la quantité de sels de nicotine dans le liquide de la cigarette électronique arrive parfois à des valeurs considérables comme celui d’un booster aux sels nicotine.

La dénomination découle des alcaloïdes qui constituent le produit.

Comment les sels de nicotine agissent-ils dans les liquides de cigarettes électroniques ?

La forme de nicotine communément retrouvée dans les e-liquides se nomme nicotine pure ou libre (nicotine-base ou freebase). Elle est difficile à absorber pour l’organisme. Le phénomène de saturation en nicotine est nettement plus complexe que pour une cigarette classique. Mais elle est plus volatile, il faut donc une quantité considérable pour obtenir la même équivalence de taux exigé par les fumeurs. Le hit trop fort devient désagréable.

Avec le sel de nicotine, tout se passe exactement le contraire. Et si le premier est un liquide huileux, le second — est formé d’une substance solide. Ils sont dissous dans l’eau ou le propylène glycol.

Les fabricants, proposant des liquides pour cigarettes électroniques à base de sel de nicotine, affirment que le « sel » est mieux et plus facilement absorbé par l’organisme que la nicotine pure. Mais dans l’industrie du tabac, les conclusions étaient opposées. Elle considère qu’il s’agit juste d’une façon de vendre plus de produits. Mais, de nombreuses expériences ont montré que les sels de nicotine fonctionnent davantage que son homologue purifié.

En raison de son pH élevé (équilibre acido-alcalin), le sel de nicotine contenu dans l’eliquid utilise l’acide benzoïque pour déclencher une réaction chimique. Des niveaux de pH plus majorés entraînent une plus grande quantité de nicotine dans la fumée ou les vapeurs, mais rendent aussi le mélange plus difficile à inhaler. Par conséquent, la réduction du pH intensifie la concentration des liquides renfermant de la nicotine dans les cigarettes électroniques.

La teneur peut varier d’un flacon à un autre — 40 mg/ml, 60 mg/ml et même 100 mg/ml. La sensation de picotement dans la gorge (hit) dépend de ces valeurs. Au fur et à mesure que les chiffres augmentent, le hit devient de plus en plus puissant. D’une manière générale, deux ou trois bouffées suffisent pour « fumer ». C’est pourquoi de nombreuses entreprises se sont concentrées sur les systèmes à cartouches, idéaux pour les débutants qui passent de la cigarette ordinaire à la vapeur.

Les atouts du sel de nicotine

Les sels de nicotine sont ingérés par l’organisme beaucoup plus vite — la cadence d’absorption est pratiquement identique à celle des cigarettes analogiques ;

Vous pouvez utiliser des jus plus riches en nicotine. Les substances ont également une durée de conservation plus longue. Elles sont plus stables, donc leur péremption est beaucoup plus lente. Vous n’avez pas besoin d’un dispositif doté d’une performance hors du commun. Il suffit de bénéficier d’un accessoire furtif de faible puissance pour vapoter des fluides salins à la nicotine au rythme du « tabagisme ». Un autre avantage est son autonomie, car moins de bouffées signifient moins de fluide et moins de consommation de batterie.

Pour les gros fumeurs qui ont du mal à décrocher, l’élaboration de ce produit se présente comme une véritable occasion de satisfaire leurs envies sans pour autant se mettre en danger. Il permet en effet grâce à sa forte concentration en nicotine d’assouvir plus promptement les besoins journaliers.

Caractéristiques et mise en garde du sel de nicotine liquide

Il est difficile de fabriquer de sels de nicotine, vous devez donc faire suffisamment attention à la qualité du liquide acheté. Ils doivent favoriser une bonne délivrance de la substance dans l’organisme.

Grâce à leur production de vapeur moindre, ils ne causent aucun inconfort pour les voisins. De plus comme chez E-salt eliquid france, on retrouve des arômes fruités et exotiques telle que la menthe glaciale. Mais, ils sont rares, car ce n’est pas la priorité des fabricants.

Avec les liquides pour cigarettes électroniques à base de sels de nicotine, il faut être plus prudent. Les substances ne peuvent être manipulées qu’avec des appareils appropriés qui vaporisent des liquides à une température ne dépassant pas 200°C. Il s’agit d’un facteur clé dans la prévention du rejet de matières nocives et cancérigènes pour l’organisme pendant le processus de pulvérisation. En aucun cas, vous ne pouvez employer les e-liquides aux sels nicotine sur des appareils puissants. Elles sont conçues pour des systèmes de cartouches modernes et des vapoteurs spéciaux à haute résistance.

Ces articles ne peuvent pas être aussi utilisés par les personnes allergiques à l’acide benzoïque (c’est un conservateur alimentaire), dans la mesure où il est un composant incontournable des sels nicotiniques.

Les sels de nicotine peuvent contrecarrer les effets du sevrage de l’alcaloïde, mais ils ne sont pas indiqués pour combattre la dépendance et aider à arrêter de fumer.

Pour les amateurs de sels de nicotine, les avis sur les produits et les appareils pour sa consommation sont consultables sur les sites Internet.

Pour conclure

La popularité des sels de nicotine découle de ces différentes spécificités. Il s’agit d’une variété synthétisée artificiellement de la nicotine ordinaire. L’acidité est semblable au pH du corps humain. Elle est obtenue en mélangeant de la nicotine libre avec une certaine quantité d’acides. Les sels de nicotine qui en découlent sont purs et hautement digestibles pour l’organisme, ce qui accélère la saturation en nicotine.

Vous aurez donc compris, les sels de nicotine sont destinés tout d’abord aux grands fumeurs. Bien qu’ils sont similaires à la nicotine naturelle, ils sont moins nocifs. Mais ils ne sont pas totalement sûrs. Certains chercheurs pensent qu’ils peuvent être également source de dépendance. En fin de compte, bien qu’on la présente d’abord sous forme de sel, la nicotine affecte l’organisme de la même façon, de sorte qu’il n’y a aucune différence réelle en termes de risque.

De plus, l’ajout d’acide benzoïque au sel de nicotine est sécuritaire, pour les humains, dans une mesure acceptable.

Comme toute autre substance, la nicotine salée a des caractéristiques positives et négatives. Avant de l’essayer, il est nécessaire de considérer toutes les caractéristiques et d’évaluer l’impact sur le corps humain. Un excès dans le corps peut augmenter la tension artérielle, causer des maux de tête, de l’essoufflement et des nausées. Cet effet se produit si vous utilisez des liquides contenant du sel de nicotine dans des appareils inadéquats. Sinon, à faible consommation, il offre une saturation rapide. Les utilisateurs n’ont pas aussi cette sensation d’irritation dans la gorge. De plus, aucune impureté n’altère le goût du produit.

Mais quand un produit, si vous l’utilisez pour des objectifs médicaux, il est important de consulter l’avis d’un spécialiste.