Le e-liquide maison est, en effet, un moyen de créer votre propre liquide sur-mesure, selon vos goûts et vos besoins. Faire votre propre e-liquide vous permet de déterminer la saveur, la force de la nicotine et surtout, comment répartir efficacement les coûts de vapotage.

Qu’y a-t-il dans le E-liquide ?

Les ingrédients de base du e-liquide sont composés d’eau, de propylène glycol (PG) ou de glycérine végétale (GV), de nicotine, d’arômes et d’autres additifs. Le PG ou la GV représente environ 70 % du liquide. C’est également l’ingrédient qui crée la vapeur visible lorsqu’il est chauffé. Pour plus de détails sur le DIY e-liquide, allez sur le site www.lepetitvapoteur.com.

Le kit de bricolage

1. Bouteilles

Les bouteilles sont disponibles en différentes tailles, des bouteilles de 5 ml et 10 ml qui peuvent être utilisées pour mesurer et mélanger les saveurs testées, aux bouteilles de 30, 50 et 100 ml que vous pouvez utiliser pour conserver vos saveurs préférées en toute sécurité. La plupart des vendeurs vendent des bouteilles vides, mais c’est une bonne idée de garder les bouteilles vides des liquides pré-mélangés que vous achetez, cela vous permettra d’économiser de l’argent pour de futurs mélanges de bricolage ; assurez-vous simplement de bien les laver.

2. Conteneurs

L’utilisation d’un récipient n’est pas nécessaire pour faire son e-liquide, cependant, si vous voulez faire de grandes quantités, vous pourriez vouloir investir dans certains béchers pour permettre de plus grandes quantités.

3. Seringues

Les seringues et les pipettes sont essentielles pour obtenir la bonne quantité de chaque liquide dans votre mélange de bricolage. Grâce à ces outils précis, vous pouvez extraire la quantité exacte de nicotine, de PG, de GV et de concentré d’arôme dont vous avez besoin et la transférer dans votre récipient de mélange de manière sûre, rapide et facile.

4. Gants latex/non latex

Les gants sont une partie inestimable du processus de bricolage, car ils protègent votre peau des éclaboussures. La nicotine peut être absorbée par la peau, alors protégez toujours vos mains. Ils sont également importants pour garder vos mains propres pendant que vous mélangez différentes saveurs. Assurez-vous d’avoir un gant sans poudre pour vous assurer que votre mélange reste pur et éviter toute contamination non désirée.

5. Papier absorbant

Gardez toujours du papier absorbant à portée de la main. C’est idéal pour nettoyer les éclaboussures, essuyer les aiguilles émoussées, nettoyer les bouchons de bouteilles et, en général, garder votre kit de voûte au sec pendant vos expériences.

De quels ingrédients avez-vous besoin pour fabriquer e-liquide cigarette électronique ?

Les ingrédients de base dont vous avez besoin pour fabriquer votre propre jus sont :

1. GV ou PG. Cela peut être acheté dans de nombreux magasins, mais assurez-vous d’acheter le produit qui répond aux bonnes normes (demandez au comptoir si vous ne savez pas lequel acheter). Remarque : si vous souhaitez préparer du liquide avec de la nicotine, nous vous suggérons également d’acheter PG/GV non aromatisé à 54 mg.

2. Arôme de e-liquide : il y a beaucoup de magasins en ligne vendant des arômes de e-liquide en ligne, une simple recherche sur Google devrait vous proposer beaucoup de choix. Lors de l’achat de vos arômes, veillez à ce qu’ils puissent être utilisés comme liquide dans votre cigarette électronique.

3. Eau distillée : ceci est utilisé pour diluer le liquide, assurez-vous de ne pas utiliser d’eau du robinet, car elle peut contenir des additifs indésirables. Voici où cela devient un peu technique mais ne vous inquiétez pas, nous avons ce qu’il vous faut avec ce tuto e-liquide facile à suivre.

Mélanger votre propre e-liquide

Truc rapide : Pour mieux faire son e-liquide soi-même, commencez à mélanger par petites quantités pour ne pas gaspiller trop d’ingrédients.

Étape 1 : force de la nicotine

Avant de mélanger quoi que ce soit, vous devez déterminer avec précision la teneur en nicotine que vous souhaitez que votre e-liquide brassé à la maison contienne. Décidez de la concentration souhaitée et du volume total de l’e-liquide avant de commencer.

Remarque: il est conseillé vivement d’utiliser une calculatrice e-liquide pour garantir des ratios d’ingrédients raisonnables.

Étape 2 : concentrés d’arômes

Il est temps de choisir la saveur de votre vape. Prenez le temps de choisir votre concentré, car c’est la saveur qui accompagnera votre expérience de vapotage. N’oubliez pas que les concentrés d’arômes sont des substances puissantes ; il ne paie pas d’en utiliser trop.

Étape 3 : GV / PG

Le processus de brassage initial est presque terminé. Vous devez maintenant vous concentrer sur l’ajout du reste de la base PG/GV à votre mélange. Vous devrez prendre en compte plusieurs éléments, mais vous avez sans doute gardé des mesures précises de tout ce qui a été utilisé jusqu’à présent. Cela devrait donc être relativement simple.

Étape 4 : secouez et attendez

Le temps idéal est de plusieurs minutes, car plus il est secoué, meilleure est la nicotine, la saveur, VG et PG se mélangeront également.

La dernière étape consiste simplement à laisser votre nouvel e-liquide dans une armoire sombre avec le capuchon enlevé, de sorte que l’e-liquide soit exposé à l’air libre. Ce processus de «trempage» augmente considérablement la saveur du concentré, qui est généralement étouffé par l’intensité de la nicotine fraîche au moment du mélange